Union Nationale des Familles et Amis de personnes Malades et/ou handicapées psychiques - UNAFAM 87

   

Chez l'UDAF
18, avenue Georges et Valentin Lemoine
87000 Limoges
Tél. : 05 55 38 26 98
infos@unafam87.org

www.unafam87.org
 

Vous souhaitez consulter :

 

 Historique de l’association 

L'Unafam est une association reconnue d’utilité publique, qui accueille, écoute, soutient, forme et accompagne les familles et l'entourage de personnes souffrant de troubles psychiques sévères, depuis 1963.
Au sein de délégations réparties sur tout le territoire, des centaines de bénévoles de l'Unafam se relaient toute l'année pour aller au plus près des familles afin de les aider à sortir de l'isolement et à faire face.

L’Unafam concentre son action au profit des personnes souffrant de troubles psychiques sévères, et de leurs proches, essentiellement des personnes atteintes de schizophrénies, de troubles bipolaires, de dépressions sévères et de troubles obsessionnels compulsifs.

Grâce à son expérience unique, l’Unafam s’impose comme un acteur référent dans le domaine de la prévention et l’accompagnement des familles confrontées à l’émergence et au développement de la maladie.

L’Unafam a participé à l’élaboration de textes législatifs et règlementaires de ces dernières années concernant, en particulier :

  • le secteur médico-social (loi de 2002)
  • le domaine du handicap (loi de 2005)
  • la protection juridique (loi de 2007)
  • les soins sans consentement (loi de 2011)
  • participation à l’élaboration du Plan Psychiatrie et santé mentale de 2011 -2015

 

 Qui sommes-nous ?

L’Unafam est présente en Haute-Vienne depuis 1996.

L’Unafam est constituée en Haute-Vienne de bénévoles familles et amis sur qui reposent toutes les actions menées localement par l’association.

Ainsi la disponibilité des bénévoles permet de constituer :

  • Une commission Vie associative
  • Une commission Financière
  • Un groupe Ecoute familles
  • Un groupe Permanence
  • Un groupe Appels solidaires
  • Un groupe Représentations
  • Un conseil Soins Etudes

 

Télécharger la plaquette

PDF - 246 Ko

 

 Nos objectifs

L’Unafam est animée par la volonté d’intégrer les personnes malades psychiques dans la société et de leur offrir le plus d’autonomie possible en contribuant à l’amélioration de leur parcours de vie par :

  1. les soins (y compris le traitement des urgences)
  2. les ressources
  3. leur logement
  4. leur accompagnement
  5. les protections juridiques dont elles peuvent avoir besoin
  6. leur activité, pouvant aller jusqu’au travail en milieu ordinaire
  7. l’aide aux aidants familiaux (incluant l’accueil des familles, la formation)

L’Unafam mobilise également son énergie à lutter contre la stigmatisation très prégnante en santé mentale, stigmatisation qui menace le rétablissement des personnes concernées.

L’Unafam enfin lutte contre l’abandon des personnes fragiles, abandon résultant bien souvent d’une méconnaissance des problématiques, des mécanismes de pensées et de comportement liées aux pathologies et troubles psychiques.

 

 Actions de l’association menées aujourd’hui

L'Unafam, conformément à ses statuts, propose à ses adhérents et à l'ensemble des personnes concernées : entraide, formations, défense des intérêts.

1. Au titre de l'entraide :

Forte de ses compétences et de son réseau, l’Unafam fait référence en ce qui concerne les maladies psychiques. Elle agit au bénéfice individuel et collectif des malades et des proches de personnes souffrant de troubles psychiques :

  • Un service national d'écoute téléphonique, d'information et d'orientation assuré par des psychologues au 01 42 63 03 03.
  • Accueils téléphoniques 05 55 38 26 98 et accueil sur le lieu de permanence à la Maison des usagers du CH Esquirol tous les vendredis à partir de 15h.
  • Organisation d’espaces d’échanges et de partages  de pairs à pairs (Groupe de discussions, Ateliers de réflexions, Réunion d’informations), avec la délivrance d'informations spécialisées du domaine sur les volets sanitaires, médico-social et social.
  • Des rencontres Questions Réponses avec des professionnels (Psychiatres, Infirmiers…), des séances de psychoéducation très appréciées par les familles et possible grâce au partenariat avec le CH Esquirol de Limoges.
  • Des conférences et des manifestations publiques comme par exemple lors de la semaine d’information sur la santé mentale
2. Au titre des formations :

La construction de l’offre de formation distingue en premier lieu les publics concernés :

  • La formation INTRA UNAFAM est destinée aux aidants de personnes souffrant de troubles psychiques.
  • Les modules de formation correspondants ont pour but d'aider les aidants à rompre l'isolement dans lequel ils sont enfermés, de leur permettre de construire des savoir-faire en prenant conscience des pressions auxquelles  ils sont soumis,  d'identifier des stratégies pour prévenir l'épuisement en développant des modes d'action, un réseau d'aide et de soutien.
  • Des modules  spécifiques sont proposés aux bénévoles de l'association, afin de développer leurs compétences (accueil, formation, représentation), leurs connaissances sur la maladie et le handicap psychique, leur efficacité lorsqu'ils sont chargés d'un mandat de représentation (MDPH, CDSP, ARS, CS, ….). Il s'agit pour eux de maîtriser la spécificité des  rôles et des positionnements, qui doivent favoriser l’accès aux droits des personnes handicapées psychiques.
  • La formation EXTRA UNAFAM est destinée à tout public hors association, qui souhaite se former ou s'informer sur les troubles et le handicap psychique, en rapport avec une problématique le concernant. Il s'agit en premier lieu des professionnels  intervenant dans les  secteurs publics, privés et les institutions.
  • Toutes les problématiques retenues portent sur la spécificité des besoins des personnes handicapées psychiques, au travers de thèmes choisis en fonction du public concerné.
  • Au travers de toutes ces actions, l'UNAFAM contribue de façon concrète à l'amélioration de l'accueil, de l'accompagnement et de l'intégration dans le tissu social des personnes souffrant de troubles psychiques.

 

Télécharger le document

PDF - 36 Ko

3. Au titre de la défense des intérêts :
  • Une représentation auprès des institutions et structures départementales, régionales et nationales, au nom  des familles et des personnes malades, en particulier celles qui ne peuvent défendre elles-mêmes leurs intérêts
  • Une participation à l’élaboration de la politique de santé dans le domaine de la psychiatrie
  • Une contribution à des projets de recherche sur les maladies psychiques et l'insertion sociale des personnes concernées (personne malade comme proche)

 

 Principales actions de l’association

Elles sont toutes centrées et motivées par les nécessités suivantes :

  • Lutte pour des services d’urgence en psychiatrie, l'intervention des soignants à domicile si nécessaire, des structures de soin en nombre et en qualité suffisants
  • Lutte pour la pérennisation de revenus suffisants, condition indispensable pour que les personnes malades puissent vivre dans la cité
  • Lutte pour des logements accompagnés
  • Lutte pour une reconnaissance juridique appropriée du handicap psychique, permettant le déploiement suffisant de la solidarité nationale (droit commun/droit des incapacités)
  • Lutte pour l’insertion sociale et professionnelle, toutes deux facteurs de rétablissement 
  • Lutte pour que l’aide des familles soit reconnue par les services publics.
  • Lutte contre la stigmatisation, afin que les personnes malades ne soient pas rejetées par leurs concitoyens, et que leurs familles ne s'enferment pas dans l'isolement ou la honte
  • Lutte contre la maltraitance des personnes souffrant de troubles psychiques sévères, y   compris dans les lieux de privation de liberté (chambres d'isolement / prison / …), car une personne malade psychique est avant tout un être humain particulièrement vulnérable
  • Lutte contre la grande précarité (rue, prison, prostitution), car les personnes malades ne demandent rien pour elles-mêmes et sont particulièrement exposées à la précarité
  • Lutte contre les transferts de charge vers les familles ou les structures privées, arrêt du désengagement de la puissance publique, car les personnes malades sont des citoyens à part entière.

 

 Personne à contacter

 

Télécharger le document

PDF - 73 Ko

Télécharger le document

PDF - 246 Ko

 

 
 
 

FACIL'ITI

Jours d'ouverture et/ou de permanence

Ecoute famille : 05 55 38 26 98
tous les jours.

Permanence : Tous les vendredis
à la Maison des usagers
du CH Esquirol de Limoges :
05 55 43 10 35

Actualités du CISS et des associations membres
Abonnez-vous à notre flux d'actualités

CENTRE ECOUTE ET SOUTIEN SOIREE PREVENTION DU SUICIDE MERCOEUR

MERCOEUR"Idées Noires, Burn Out, Suicide. Parlons-en!"LE VENDREDI 12 MAI 2017[...]

Section Gym Adaptée

L'amicale Laïque de Bosmie l'Aiguille et Madame Grenier de l'Association[...]

CENTRE ECOUTE ET SOUTIEN : Journée d'information sur la Santé Mentale

Nous vous invitons à la Journée d'Information sur la Santé Mentaleorganisée le[...]

Journée Mondiale de la Maladie d'Alzheimer

Dans le cadre de la journée Mondiale de la Maladie d'Alzheimer, l'association[...]

Journée informations détente le 11 septembre 2016

Le comité Limousin vous invite à une journée de partage avec d’ autres[...]

Abonnez-vous à notre flux d'actualités

Journal du CISS

 

Consulter notre journal !